Les obsèques de A à Z


Vous préparez des obsèques pour la première fois ? Vous vous demandez ce qu’il faut choisir, comment cela va se passer, quelles sont les prestations obligatoires et optionnelles ? Par où commencer ? Vous souhaitez connaître les échelles de tarifs pour certaines prestations funéraires ? Vous réfléchissez à ouvrir un contrat obsèques ?
Cet article ne se veut pas exhaustif mais a pour but de guider le lecteur de manière très concrète

En cas de décès, par où commencer ?

Passé le temps de recueillement qui est nécessaire et très important au moment où vous constatez le décès d’un proche, les premiers réflexes à avoir après ce temps de recueillement dépendent de là où se trouve le défunt.
  • Si le défunt meurt à domicile, il s’agit de se rendre dans une agence de pompes funèbres qui vous a été recommandée, ou bien proche de chez vous. Le personnel funéraire vous indiquera quelles sont les différentes démarches à suivre et vous assistera pour les premières démarches. NB : Vous n’êtes jamais obligé d’acheter les prestations de la première société de pompes funèbres dans laquelle vous rentrez. Il est recommandé, si vous avez le temps, de demander plusieurs devis dans différentes agences de pompes funèbres.
  • Si le défunt meurt à l’hôpital (ce qui représente 75% des cas), il s’agit de suivre les démarches indiquées par l’hôpital.

Organisation d’obsèques : quelles sont les prestations obligatoires ?

Ce qu’impose la loi :
  • un cercueil avec 4 poignée et une housse intérieure (pour une inhumation comme pour une crémation)
  • la location d'un corbillard avec chauffeur
  • une urne en cas de crémation
  • Une destination pour le corps (caveau) ou pour les cendres (caveau, cavurne, colombarium ou bien dispersion dans un jardin du souvenir ou en « pleine nature »).
  • La tombe doit être a minima recouverte d’une plaque de ciment
Toute autre prestation est facultative.

Bon à savoir :
  • A partir de la date du constat du décès, l’inhumation ou la crémation doit avoir lieu dans les 6 jours suivants, sauf si une autopsie est nécessaire.
  • En cas de crémation, il est interdit de conserver les cendres chez soi
  • La dispersion des cendres en « pleine nature » est possible (le cadre juridique de la pleine nature mérite toutefois d’être précisé).
  • Chacun est responsable de l’entretien de la sépulture de ses ascendants. Les prestations d’entretien de sépulture externalisées auprès d’un prestataire se développent de plus en plus.

Organisation d’obsèques : prestations optionnelles


Les prestations facultatives sont nombreuses, et cela peut valoir le coup de se pencher sur certaines d’entre elles qui peuvent soit soulager la famille d’un poids important, soit aider à embellir la cérémonie. Voici une liste (non exhaustive) des principales prestations optionnelles :
  • L’installation d’une chambre froide à domicile afin de pouvoir garder le corps du défunt et le veiller en attendant la cérémonie d’obsèques
  • Les soins de thanatopraxie réalisés sur le corps du défunt (pour le rendre « présentable » lors de la veillée funéraire par exemple)
  • La publication d’un avis de décès dans un journal ou sur Internet
  • La réalisation de l’envoi des faire-part de décès
  • La présence de 4 porteurs pour le cercueil : cette prestation est fortement recommandée par les pompes funèbres mais elle peut aussi être réalisée par les proches ou la famille
  • La présence d’un maître de cérémonie pour les obsèques
  • Les fleurs, bougies, plaques funéraires et tout autre ornement
  • Le capiton, qui est le revêtement en tissu recouvrant les parois intérieures du cercueil, les tréteaux servant à poser le cercueil, et la jupe recouvrant les tréteaux. Pour exemple, la Reine Fabiola de Belgique, décédée en 2014, a souhaité que son cercueil soit posé à même le sol, en signe d’humilité.
  • Les éléments de personnalisation de la cérémonie : geste symbolique d’adieu avec des éléments de la nature (fleurs, pétales ou autres végétaux, galets, pommes de pin, poignée de terre ou de sable…), lecture de textes, montage vidéo avec des photos du défunt, diffusion de musiques voire même présence de musiciens, dégustation d’un mets ou d’un vin représentatif du défunt, lâcher de colombes, corbillard à cheval (hippomobile), …etc.
  • Les registres de condoléances, qui permettent de recueillir à l’issue de la cérémonie, les mots de l’assemblée à destination de la famille du défunt
  • La réception post cérémonie incluant les frais de traiteur
  • Les cartes de remerciements
  • Les démarches administratives après décès
  • Le monument funéraire (ouvrage de marbrerie recouvrant la tombe)
  • L’entretien de sépulture post obsèques

Budgets et tarifs moyens

En moyenne en France, il faut compter 3 500€ à 4 000€ pour une crémation, et entre 4000 et 5000€ pour une inhumation. Ces tarifs peuvent varier du simple au double selon la région (en Ile de France ou sur la Côte d’Azur, le budget est environ le double de celui du Pas-de-Calais).
Pour se faire une idée plus précise des tarifs de chaque prestation, il est possible de recourir à des sites Internet de comparaisons de devis obsèques comme :
Ces solutions en ligne permettent de vous faire une idée des tarifs de quelques pompes funèbres proches de chez vous pour une prestation donnée. Les tarifs peuvent varier beaucoup d’une société de pompes funèbres à une autre, pour une même prestation. Attention cependant, les services des pompes funèbres sont souvent complexes. Il est bon de se renseigner sur ce que chaque service comprend exactement. C’est ce qui explique certaines différences de prix importantes.

Contrats obsèques

Comme pour l’assurance vie, on entend souvent dire qu’il n'est jamais trop tôt pour ouvrir un contrat d’obsèques. En règle générale, à partir de 70 ans, le contrat obsèques peut être une bonne option. Il en va de même en cas de maladie grave. Le contrat obsèques a l’avantage de décharger vos proches de la charge financière des obsèques, et si vous choisissez un contrat en prestation, cela leur évitera bien des questions voire des désaccords.
Il existe plusieurs types de contrats obsèques, dont les 2 principaux sont :
  • Le contrat en capital : il faut se rendre chez un agent d’assurance pour souscrire ce type de contrat. En fonction de votre âge et d’une table de mortalité, vous versez un peu d’argent chaque mois à un assureur. Cela constitue un capital qui est revalorisé régulièrement et sera reversé à un bénéficiaire (préalablement choisi) le jour de votre décès.
  • Le contrat en prestation : il faut se rendre dans une agence de pompes funèbres pour souscrire ce type de contrat. Adossé à une assurance, ce type de contrat vous permet de verser un capital régulièrement tout en choisissant à l’avance les services souhaités pour vos obsèques. Les choix de prestations réalisés au moment de la souscription du contrat peuvent être modifiés jusqu’au décès.

Rechercher

Ex : gospel, cornemuse, Vivaldi


On parle de nous

Stratégies

Le magazine dresse un panorama du secteur funéraire, ses tendances et ses innovations...

Europe 1

Aliette Frangi était l'invitée de l'émission "La France Bouge" sur Europe 1 aux côtés...

Voir toutes les parutions médias


Suivez-nous